Se connaître soi-même

← Retour au journal

février 2017

Je dégage de la joie de vivre!

Février est enfin arrivé !!! L’hiver fini dans approximativement deux mois! La bonne nouvelle c’est que j’ai enfin récupéré ma voiture. Eh oui, le garage a appelé jeudi matin pour me dire que les réparations de mon accident étaient terminées et que je pouvais venir la chercher. J’ai donc été chercher ma voiture, ce matin. Quelle joie de pouvoir se retrouver bien assise confortablement dans SA voiture! Je me suis senti tout de suite comme à la maison. L’odeur du connu. Ah que j’adore ma voiture! Elle m’a tellement manqué. Bon ! OK ! J’avoue que j’en rajoute un (...)

Je vous préviens cet écrit est juste plate!

Je me suis assise devant mon ordinateur avec la ferme intention de vous écrire un nouvel article, le problème, car évidemment il y a un problème, c’est que je ne sais pas du tout de quoi vous parler. Je pourrais vous parler du Super Bowl, mais je suis tellement en colère contre le résultat que je n’ai vraiment aucune envie de vous en parler. À part ça, mon week-end était plutôt très calme et je n’ai pas eu le plus existant des débuts de semaine. Je suis navrée, ma vie est plate pour le moment. D’ailleurs, ce qui me fait penser que mon conjoint a, enfin, reçu ces (...)

Dans le fond, c'est totalement égoïste

Je me rends compte que je ne vous ai pas vraiment parlé de ma résolution du mois de février depuis le 3. Je m’en suis rendu compte, car Green m’a demandé des nouvelles via mon forum. Un moyen bien gentil de me rappeler à l’ordre ! :o) Quoi qu’il en soit, je n’ai pas grand-chose à dire. C’est plus facile que je le pensais. J’avais choisi cette résolution, car je ne suis pas très gentille de nature, mais au final, faire quelque chose de bien, une fois tous les jours c’est facile, c’est d'en faire plusieurs qui sont difficiles. Ce qui tend à prouver que je ne (...)

Un seul mot...

SI TU DEVAIS TE DÉCRIRE EN UN SEUL MOT ET ÇA PEU IMPORTE LE MOT, LEQUEL CHOISIRAIS-TU ET POURQUOI? Voici la question qu’on m’a posée aujourd’hui. Un petit jeu entre collègues, nous avons la semaine pour y réfléchir. C’est une sorte de façon d’apprendre à nous connaître, encore le concept du Team building. Maintenant, je dois vraiment y réfléchir, car je ne peux pas ne pas avoir de réponse, je n’aurais pas d’échappatoire, lorsque mon tour va arriver il va me falloir dire quelque chose. Je suis … Eh bien, je suis beaucoup de choses, comment en choisir une et (...)

Toute une semaine de vie

J'ai pleuré cette semaine, beaucoup et pas assez! Vous savez, je ne suis pas quelqu'un qui pleure facilement, au contraire, j'ai même beaucoup de misère à laisser sortir le méchant. Et pourtant, des fois je me dis que pleurer me ferait plus qu’un peu de bien. Tout ça pour dire que j’ai passé une semaine vraiment trop merdique. J’aurais pu vous écrire, mais je n’en avais pas la force. J’ai préféré broyer du noir seul chez moi. Bref, je ne peux m’en prendre qu’à moi puisqu’on récolte ce que l’on sème. On va remonter un peu dans le temps! Ma collègue NB est (...)

Sans but précis

Je suis toujours surprise lorsque quelqu'un prend le temps de m'écrire sur mon forum. Je n'ai pas la prétention de dire que mes écrits sont palpitants et encore moins celui de dire que ma vie est fascinante. Je trouve étonnant aussi que des gens soient abonnés à mon journal (sans vouloir vous vexer), vous n'avez pas mieux à faire que de lire sur la vie d'une fille de 27 ans sans avenir et sans but précis. Je n'ai pas vraiment un message à passer et je n'ai rien d'intéressant à raconter. Désolée de vous décevoir, mais si je suis ici, c’est parce que j'ai envie de me vider le (...)

C’est ma façon de voir la vie, ma façon de vivre la vie

Je n’ai pas eu la chance d’écrire de la semaine, car j’ai eu une putain de semaine de marde. J’ai tellement travaillé et jeudi j’ai pogné les nerfs solides. Résultats, j’ai obtenu ce que je veux, mais la gang du secteur 1 me déteste. Et comme je suis du genre qui ne s’intéresse pas à ce que les gens pensent de moi, eh bien, je m’en fou. Bref, je n’ai plus envie d’en parler. Je veux juste mettre les deux dernières semaines derrière moi. Vous savez, je ne suis pas le genre de personne à se fâcher rapidement. Dans les faits, ça n’arrive quasiment jamais et là, (...)