Se connaître soi-même

Et puis voilà!

Autant je peux adorer les semaines de quatre jours, autant je trouve ça épuisant. J’ai dû amener de l’ouvrage à la maison, ce qui n’est pas bien grave puisque mon conjoint est à l’école, mais quand même, je déteste avoir à faire ça. Et si ça se trouve, finalement, je ne vais pas travailler, car je n’en ai simplement pas envie.

Aujourd’hui, j’ai commencé à jouer avec Google Earth pour le travail. Je suis du genre à apprendre assez vite par moi-même. C’est parce que, voyez-vous, je touche à tous les boutons, je ne peux pas m’empêcher de me demander ce que chaque fonction fait. J’ai passé juste 1 heure sur le logiciel et j’ai eu beaucoup de plaisir. J’ai hâte de connaître toutes ses possibilités.

J’ai décidé de faire du bien à ma vie, chaque soir je m’oblige à danser 30 minutes. Je mets donc une playlist YouTube à plein volume et je danse seule dans mon salon. J’adore ça, je dois avouer que ça me permet de me vider l’esprit, de faire le vide et de me sentir simplement bien.

Je pense également m’instaurer une routine d’abdos et d’haltères, quelque chose de léger, simplement pour dire que je m’entraine un peu et avoir l’impression que je me tiens en forme. Mon problème c’est toujours le manque de motivation.

D’ailleurs, je n’ai aucun talent pour faire quelque chose à long terme. Ce qui est surprenant puisque je tiens ce journal depuis maintenant bien trop longtemps et je suis toujours là, à vous écrire, même lorsque je n’ai rien à dire.

Il est temps que je vous annonce que lundi ma belle-sœur a accouché de bébé 2. Je suis donc ma tante de nouveau ! Nouvellement tatie ! L’accouchement s’est bien passé, mais par la suite il a eu des complications et ma belle-sœur a dû se faire opérer de nouveau. Elle a passé 2 jours en soins intensifs. Elle est sortie hier soir, elle est donc maintenant à la pouponnière avec bébé 2 et si tout va bien elle devrait sortir de l’hôpital soit demain ou vendredi.

Je sais qu’elle et moi on ne s’entend pas toujours bien, mais je ne lui souhaite pas tout ce qui lui arrive. Je lui ai donc dit que nous étions là pour elle, s’il y avait quoique ce soit qu’on pouvait faire pour elle, elle n’a qu’à nous appeler et on arrive. On habite à 8 minutes, donc pas très compliqué pour nous.

Voilà, c’est le résumé de ma vie. Ce qu’elle peut être plate ! Il y a des moments comme ça.

-XXX-

-Roni-

Citation
Chaque deuxième chance commence par une première étape.