Se connaître soi-même

Le travail

Je ne sais pas pour vous, mais j’accumule ces temps-ci beaucoup de frustration au travail. J’en viens à me poser beaucoup de questions. J’adore toujours ce que je fais et j’aime toujours autant mon équipe. Non, le problème ne vient vraiment pas de là.

Ma frustration vient de l’entreprise elle-même, leur politique, leur méthode de travail, leur valeur, leur philosophie, leur approche, les personnes des autres équipes.

C’est juste que je suis contrariée par les gens qui m’entourent. À la vérité, je ne suis vraiment plus sûre d’aimer travailler pour cette entreprise. J’ai tellement l’impression de me plaindre tout le temps… De n’être jamais satisfaite, et si le problème venait en fait de moi ?

Comme vous le savez, j’ai deux boss et je crois sincèrement que les deux m’adorent. Par contre, autant que DM peut avoir confiance en moi autant je pense que JS lui ne me fait pas confiance plus qu’il faut. Ce que je veux dire ce n’est pas qu’il n’a pas confiance en moi, je pense simplement qu’il a l’habitude de tout faire tout seul et de ne jamais déléguer, si bien que quand il doit s’absenter je ne suis jamais au courant de ce qui se passe dans sa vie professionnelle. C’est-à-dire que je ne connais ni ses projets en cours, ni ses offres en cours ou en attente, ni qui sont sur ses projets, etc. et, etc.

Ça vous semble peut-être niaiseux, mais dans les faits, s’il me tenait un peu plus au courant de ses projets, je serais en meilleur position pour répondre aux demandent de ses clients lors de ses déplacements. C’est ce qui me donne l’impression parfois qu’il ne me fait pas confiance, car il ne m’implique en aucune façon dans sa gestion de projet. Est-ce moi qui en demande trop ?

Tandis qu’avec DM c’est tout à fait le contraire. Avec lui j’en sais toujours plus que nécessaire et il m’implique dans tout. Tellement que pour son équipe je suis une ressource indispensable. C’est clair, je suis tellement douée dans ce que je fais que je suis une valeur ajoutée dans leur équipe. Si seulement JS s’en rendait compte.

Je devrais peut-être lui en parler?! ! Mais comment aborder le sujet ? Notre complicité ne sera jamais comme celle que j’ai avec DM, ça, c’est une évidence ! Et pourtant, ce ne sont pas les efforts qui manquent, c’est juste qu’il s’est créé une barrière quasiment impénétrable. Comment est-ce qu’on déstabilise un gars comme ça ? Et dieu seul sait à quel point je suis douée pour approcher les gens et connaître leur moindre faiblesse, leur moindre pensée, leur moindre désir et avec lui nada. C’est à ne rien y comprendre…

Il revient ce vendredi, j’ai encore le temps de trouver comment aborder le sujet avec lui, d’ici là je vais probablement retrouver mes esprits et être moins en colère contre lui. J’ai bien conscience que c’est de l’accumulation de frustration qui font que je suis si en colère et non simplement parce qu’il manque de confiance en moi. Et c’est peut-être moi qui ne le prends pas de la bonne façon, il a peut-être très confiance en moi et qu’il est juste habitué à tout gérer tout seul.

À suivre … !

-XXX-

-Roni-